Les officiels, lors de la présentation du film aux médias.

Les officiels, lors de la présentation du film aux médias.

 

Libreville-Gabon. AFJ production  a présenté le mardi 6 août 2019 à l’Hôtel Nomad, sa première œuvre cinématographique intitulée « l’Interdit », une fiction au format du long métrage d’une durée de 02 heures, tournée et réalisée pendant deux ans (2017-2019), évoque la vie réelle de la société gabonaise.

 

Le tournage qui se déroule exclusivement dans la province de l’Estuaire, notamment à Libreville, à Owendo et à Akanda, le film est entièrement produit par AFJ production.

 

 Frederick Gasita, le promoteur, espère que le film boostera les cinéphiles

 

 

Le film « l’interdit » a été écrit par Pagguy Guy de Serge Pambo, un film drame qui rappelle la vie dans la cité qui met en vedette Patrick Boueme, Jeannine Candice Omva et Grace Dagraça

L'affiche officielle du film.

L’affiche officielle du film.

Frederick Gasita : « L’interdit est un film tiré de faits réels. C’est l’histoire d’un homme qui veut prendre le dessus sur les autres. C’est un film dramatique. Il n’y a pas de scènes obscènes, nous n’avons pas voulu faire dans la provocation », a-t-il déclaré lors de la conférence de presse.

 

Le promoteur du film, Frederick Gassita, souhaite que la diffusion de ce chef d’œuvre créé une visibilité en s’appuyant sur des cinéphiles aux fins d’exister face  à la concurrence internationale.

 

Les principaux acteurs

Patrick Bouemé, producteur et acteur assez connu du public gabonais, dit être ému car pour lui, c’est une immense joie de tourner dans une grosse production en tant qu’acteur principal. Quant à Jeanine Candice Omva, elle arrive pour la première fois dans le cinéma gabonais. Elle a été décelée lors d’un casting. L’avant-première du film est prévue pour ce jeudi 8 août 2019, au sein de l’hôtel le Nomad.

À propos du promoteur, Frederick Gasita

Frédéric Gassita est un pianiste compositeur aux multiples facettes, formé aux prestigieux Berklee College Of Music de Boston. Il est également producteur de musique, président d’un Club de football et depuis peu, producteur et réalisateur de cinéma.

Selon le promoteur, l’idée de lancer ce film remonte à ses 16 ans, juste après  avoir regardé un film au cinéma le Komo de Libreville. Un film qui restera gravé en lui, d’où sa passion aujourd’hui, pour les productions cinématographiques.

 

 

 

VN:F [1.9.16_1159]
Evaluez cet article
Rating: 0.0/6 (0 votes cast)