MM. Lin Mombo, président de l'ARCEP et Koumaa Abderrahim, DG de Gabon Telecom.

MM. Lin Mombo, président de l’ARCEP et Koumaa Abderrahim, DG de Gabon Telecom.

Libreville-Gabon/— Ça y est ! Le Gabon est devenu officiellement le premier pays d’Afrique à expérimenter la 5G, technologie qui provoquera la 5ème révolution téléphonique au niveau mondial.

La phase expérimentale de cette technologie très haut débit a été lancée vendredi à Libreville par Gabon Telecom, opérateur historique des télécommunications au Gabon.

Le Gabon s’est entouré de plusieurs opérateurs pour mener avec succès cette expérimentation. Parmi ces sociétés, il y a le chinois Huawei et Nokia.

 

La cérémonie a été co-présidée par le président de l’Agence de régulation des communications électronique et de la poste (ARCEP), Lin Mombo et le Directeur général de Gabon Telecom, Abderrahim Koumaa.

 

Selon M. Koumaa, les expériences ont débuté dans le quartier huppé de la Sablière où réside le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba et le Boulevard triomphal où siège l’Assemblée nationale, le Sénat, l’immeuble du Pétrole, la Banque centrale et certaines ambassades.

 

 « L’expérimentation va durer six mois avec possibilité de prorogation de six mois supplémentaires, a annoncé le régulateur ».

La technologie 5G représente un potentiel jusqu’à 100 fois plus rapide que la 4G.

La technologie 5G représente un potentiel jusqu’à 100 fois plus rapide que la 4G.

Le citoyen lambda ne peut pas cependant profiter de cette technologie en ce moment. Gabon Telecom affirme qu’il a les capacités et la technicité pour le faire mais il faut beaucoup, énormément d’argent pour mettre en œuvre cette nouvelle technologie.

« Sur le plan technique, il faut quadrupler voire quintupler le nombre actuel des sites techniques actuels », a déclaré le DG de Gabon Telecom.Koumaa a aussi indiqué qu’il faut plusieurs millions d’euros pour mettre en œuvre la 5G.

« Il s’agit d’une vision des plus hautes autorités du pays. Et nous allons y parvenir », a pour sa part affirmé Lin Mombo, le président de l’ARCEP.

Le Gabon a déjà battu le record de premier pays d’Afrique francophone à déployer la 4G. Il y a de cela cinq ans, c’était en 2014.

 

VN:F [1.9.16_1159]
Evaluez cet article
Rating: 0.0/6 (0 votes cast)